Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

TREGASTELL

  • 14-18

    14-18.jpg

  • L'avenir de Tregastell

     

    devenir.png

  • Endettement (Le Trégor) 25.10.2018

    ENDETTEMENT.png

    « Les ratios nous pénalisent » Dernière du classement, la commune de Trégastel se défend : « Les ratios ne sont pas les bons. Ils nous pénalisent dans la compréhension extérieure », commente le maire Paul Droniou. Explications du premier magistrat de la commune : « Nous avons certes une dette de près de 7 millions d’euros mais sur une période très longue - 30 ans - (depuis 2007), là où pour les autres c’est 10 ans. D’autre part, à partir de 2020, nous retrouverons une capacité d’autofinancement d’un million d’euros par an. C’est pas mal. » A noter en plus que la commune n’a plus d’emprunts toxiques. Pour faire le point, Trégastel a même commandé un audit dont les résultats ont été connus en juin dernier. Pas d’emprunt «  En valeur absolue, le niveau de dette est élevé, en valeur relative le délai de désendettement est de 8,5 années. Ce chiffre, comparé à la durée de vie résiduelle de la dette qui est de 20 années, témoigne d’un niveau de sécurité élevé », commente le cabinet d’audit. Le tout sans emprunt. Ce que la commune ne peut pas vraiment faire justement compte tenu de son niveau d’endettement. Selon le cabinet d’audit, la commune doit poursuivre son désendettement selon « une trajectoire financière atypique ». Et de préciser : « Avec une maîtrise appuyée de la section de fonctionnement pour limiter le recours à l’emprunt ». Paul Droniou se veut rassurant et même optimiste : « On est une des seules communes du territoire à augmenter notre marge d’autofinancement à partir de 2020 ».

  • « Nous prenons de l’avance sur les communes car à partir du 1er septembre, Trégastel fera partie de la paroisse de Perros-Guirec. »

    Samedi prochain, 1er septembre, Tregastell change de paroisse. Nous serons Perrosiens le 1er septembre.
    Notre Recteur Albert Wanso qui a fait la messe dimanche au pardon de Golgon, et qui appartient pour le moment à Lannion, va remplacer Jean Le Rétif le curé de Perros.
     
     
    Horaire des MESSES dominicales - 22e dimanche du Temps Ordinaire (B)

    Samedi 1er sept : 18h, église de St Quay-Perros, chapelle de Lochrist à Coatréven et chapelle Ste Anne à Trégastel

    Dimanche 2 : 10h30, église St Jacques de Perros-Guirec et Pardon à la chapelle de St Guénolé à Trévou-Tréguignec

    Les messes du samedi soir sont à 18h à partir du 1er septembreDimanche 1er juillet, Jean Le Rétif, curé de Perros-Guirec, a célébré ses 50 ans de prêtrise devant plus de 800 personnes.

    Dimanche 1er juillet, Jean Le Rétif, curé de Perros-Guirec, a célébré ses 50 ans de prêtrise devant plus de 800 personnes. | OUEST FRANCE